On aime partir en voyage

partir en voyage

S’évader, découvrir d’autres horizons, ouvrir ses yeux et son coeur aux autres, c’est ce qui me plait dans le fait de partir en voyage.

Ce que j’aime en premier lieu, c’est l’excitation du départ, faire ses bagages en choisissant ses vêtements, on retrouve parfois des tenues que l’on avait oublié, son vieux chapeau que l’on emporte toujours, ce petit pull que l’on ne porte qu’en vacances, ses sandales ou sa combinaison de ski. On met des choses dans sa valise que l’on ressort puis remet, on hésite, on plie et replie. On est fier(e) de soi quand on a fini de remplir sa valise. Tout est prêt !

faire ses bagages

J’aime aussi l’ambiance d’une gare, l’effervescence des grands départs, les voyageurs qui se croisent et se recroisent le sourire aux lèvres.
J’aime encore plus les aéroports, la frénésie de partir loin comme à l’étranger, tirer sa valise, s’enregistrer, trainer dans les boutiques, prendre un café, monter dans l’avion, être assis(e) à côté du hublot, le coeur qui se soulève un peu au moment du décollage, regarder le ciel, les nuages, fermer les yeux, être impatient(e) d’arriver.

prendre l'avion

Quand on arrive à destination, on respire tout de suite un autre air, tout semble plus léger et on se sent tout à coup apaisé(e). Voyager est une parenthèse enchantée, on rencontre d’autres cultures, une autre façon de vivre, on vit à un autre rythme. On se surprend à imaginer comment serait notre vie si on vivait ici, on vit des coup de coeur, on tombe amoureux d’un pays et on se jure d’y retourner. On a le contact plus facile, on tisse même des liens plus facilement avec ses compatriotes, on échange avec des locaux, on est heureux. On a le souffle coupé devant la beauté d’un paysage, on profite de l’instant présent, on se dit que la vie est belle, tout simplement. On prend des clichés pour ne rien oublier, pour garder une part de ce voyage comme gravé en nous.

Kilimandjaro

être en voyage Kilimadjaro

Thailande

être en voyage thailande

Lire la suite

Croire en ses rêves

petit

On a tous au moins une fois entendu cette petite voix au fond de nous qui nous exhortait à croire en nos rêves mais aussi et surtout à les poursuivre.
Alors pourquoi la majorité d’entre nous ne l’écoutons-nous pas ?
Une seule raison à cela : la peur.
La peur d’échouer, la peur du changement, la peur du regard des autres, la peur de se confronter à la réalité.
On est d’accord, atteint un certain âge, il n’est jamais facile de dire à nos proches et à notre entourage qu’on veut devenir acteur, chanteur, écrivain, cuisinier, animateur télé ou éleveur de fauves !
Pourtant lorsque nous étions des enfants, nous n’avions pas peur d’exprimer nos rêves et surtout d’en changer au gré de nos envies et de nos expériences.
Qu’est-ce qui a changé entre temps ?

Lire la suite