Top 10 des plus belles déclarations d’amour au cinéma 

Ah l’amour, il nous transporte, nous laisse rêveur et nous rend meilleur !
À trois on sourit vous fait une déclaration d’amour à travers ce classement des 10 plus belles déclarations d’amour au cinéma.

1,2,3, c’est parti !

10/ On ouvre le bal avec le film Casablanca, Humphrey Bogart et Ingrid Bergman s’aiment. C’est alors qu’elle lui dit cette phrase qui est entrée dans la légende. « Embrasse moi. Embrasse moi comme si c’était la dernière fois. » IIsla Lund (Ingrid Bergman) à Rick Blaine (Humphrey Bogart).

9/ Twilight avec Kristen Stewart et Robert Pattinson. Un film qu’on ne présente plus et où l’amour est éternel.
« Avant toi, Bella, reprit-il ensuite, ma vie était une nuit sans lune. Très noire, même s’il y’avait des étoiles – des points de lumière et de raison … Et puis, tout à coup, tu as traversé mon ciel comme un météore. Soudain, tout brûlait, tout brillait, tout était beau. Quand tu as eu disparu, quand le météore est tombé dérrière l’horizon, tout s’est de nouveau assombri. Rien n’avait changé, sauf que mes yeux avaient été aveuglés par la lumière. Je ne distinguais plus les étoiles, et la raison ne signifiait plus rien. » Edward Cullen, Twilight Tentation.

8/ Autant en emporte le vent, un film qui ne vieillit pas et une déclaration d’amour qui nous fait encore frissonner. « Je vous aime Scarlett. Malgré vous, malgré moi, et le monde qui s’écroule, je vous aime. » Rhett Butler (Clark Gable) à Scarlett O’Hara (Vivien Leigh).

Lire la suite

Et si on apprenait à s’aimer !

image

Je crois que l’un des plus grands défis qui nous est donné dans la vie est certainement celui de s’aimer.

Qui n’a jamais été complexé par une partie de son corps ou un trait de caractère qu’on aimerait changer.
Un manque de confiance en soi peut nous conduire à nous replier sur nous-mêmes mais heureusement on peut aller de l’avant et commencer à aimer nos petits défauts qui font de nous, l’être unique que nous sommes.
S’aimer commence par s’accepter tel que l’on est et s’aimer n’est pas synonyme de nombrilisme mais plutôt de respect. Le regard que l’on porte vers soi est bienvaillant et non autocritique.
En s’aimant, on apprend à se respecter, à affirmer ses convictions et ses préférences. On accepte d’être enfin tel que l’on est et nos points qu’on pensait faibles se révèlent être de merveilleux points positifs qui nous rendent si spécial.
Quand on y pense, ça fait un bien fou de s’aimer, Lire la suite