« Danser, encore », le magnifique roman de Julie de Lestrange

Danser-encore

Je tiens tout d’abord à remercier Julie de Lestrange pour l’envoi de son nouveau roman, Danser, encore.

Julie de Lestrange est une auteure dont je vous avais déjà parlé à travers son premier roman très réussi : Hier encore, c’était l’été, un billet que vous pouvez retrouver ici.

Danser, encore est la suite (très attendue) d’Hier encore, c’était l’été. Voici le résumé :

Alexandre, Marco et Sophie connaissent une amitié de trente ans et autant d’amour, de blessures, de déceptions et de joies. Désormais adultes, confrontés au poids du quotidien et des responsabilités, à l’existence et ses tourments, sonne l’heure de faire des choix.

Mais qu’advient-il dès lors qu’il n’y a plus de guide?

Que reste-t-il des certitudes lorsque le sort frappe au hasard?

Juste un vertige, profond et déroutant, des liens indéfectibles, et parfois comme la nécessité de respirer, le besoin de danser et celui de s’aimer.

Découvrez la bande de copains drôles et attachants qui a fait le succès de Hier encore, c’était l’été, et plongez dans une magnifique histoire d’amour, un hymne à l’entraide, qui fait la part belle à la vie et à notre humanité.

Lire la suite

« Hier encore, c’était l’été », le joli roman de Julie de Lestrange

Hier encore c'était l'été

Je vais vous parler d’un roman qui m’a beaucoup plu, il s’agit de Hier encore, c’était l’été de Julie de Lestrange. Un roman qui m’a touché et dont l’intrigue est simple : « Alexandre, Marco, Sophie et les autres se connaissent depuis l’enfance. Ensemble ils sont nés, ensemble ils ont grandi, en toute insouciance et en toute innocence. Mais lorsque la vie les prend au sortir de l’adolescence, la gifle est brutale.
En une décennie, cette jeunesse dorée, perdue mais pas désillusionnée, va devoir apprendre à se battre pour exister. La vie les perdra par endroits. À travers les drames, les fous-rires et les joies subsiste alors l’amitié. Et l’amour qui les sauvera.
Tendre portrait d’une génération et d’une époque, Hier encore, c’était l’été est un roman résolument optimiste qui accroche le cœur pour ne plus le lâcher. C’est l’histoire de nos guerres quotidiennes, de nos victoires et de nos peines.
C’est surtout l’histoire de la vie et d’une bande d’amis dont on voudrait faire partie. »

L’histoire de ce roman se déroule donc sur dix ans où nous suivons les aventures d’une bande d’amis à travers les yeux de Alexandre, le héros. Ce rythme d’écriture nous permet de suivre les joies, les bonheurs mais aussi les déceptions, les coups durs de jeunes qui deviennent grands. Leurs doutes, leurs hésitations peuvent trouver un écho en chacun de nous car c’est certes l’histoire de leurs vies mais aussi un peu celle de nos vies. Un roman qui parle d’une génération et de désirs, de besoins simples et communs comme l’amitié, l’amour, la famille mais aussi le besoin de trouver sa voie. Alexandre, Anouk, Marco et Sophie se posent des questions qui sont aussi les nôtres. Ce roman nous délivre un message positif distillé tout au long du livre.

Lire la suite