La vie secrète d’une mère indigne de Fiona Neill

La-vie-secrete-d-une-mere-indigne

Je vais vous parler d’un roman feel good que j’ai lu récemment, La vie secrète d’une mère indigne de Fiona Neill qui m’a fait passer un très bon moment. Voici le résumé :

Il y a les mères exemplaires, toujours ponctuelles, pomponnées, et souriantes, celles qui préparent des gâteaux pour la kermesse et s’occupent des costumes du spectacle de fin d’année. Et puis il y a les autres : celles qui claquent la porte en laissant les clés à l’intérieur, et qui oublient systématiquement le goûter de leurs enfants… Lucy est clairement de celles-là ! Jusqu’à présent, malgré quelques loupés, elle s’était plutôt bien débrouillée avec sa petite famille. Mais les choses se compliquent quand elle commence à lorgner sur un parent d’élève, rencontré à la sortie des classes…
Mauvaise idée, Calamity Lucy. Très mauvaise idée !

Si vous aimez Sex and the City, Le Journal de Bridget Jones et Desperate Housewives, ce roman est fait pour vous !

Lire la suite

S’engager

En ces temps troublés de l’entre-deux-tours, je vous propose d’oublier un peu la politique pour penser à des projets qui font du bien.

Solidarité

On peut avoir l’impression de ne pas être légitimes ou d’avoir des moyens d’action limités pour être utiles aux autres.

Or, on peut tous agir à notre échelle pour améliorer le monde dans lequel on vit en s’engageant.

Il est en effet prouvé que s’engager pour les autres était bénéfique pour le moral, rendait plus optimiste et améliorait la confiance en soi.

Sourire

On peut s’engager en soutenant financièrement une cause pour laquelle on tient ou en donnant de son temps.

Et c’est peut être ce qu’il y a de plus compliqué, concilier sa vie professionnelle avec un engagement associatif surtout si celui-ci nous emmène au bout du monde.

Or, c’est plus simple qu’on ne le croit grâce aux deux dispositifs suivants : Lire la suite

Les bienfaits de la méditation

« Un esprit sain dans un corps sain » clamait le poète latin Juvénal dans ses vers antiques, prodiguant à tous d’harmoniser corps et esprit. Cette maxime serait-elle la clef du bonheur ?

La méditation ou l'art de se recentrer sur soiDepuis toujours, on nous encourage à prendre soin de notre corps, à nous dépenser en pratiquant un sport, oui mais l’esprit dans tout ça ? Il a également besoin d’être préservé, renforcé.  Dans ce monde où tout va trop vite, où l’on ne prend plus le temps de se poser, la méditation semble être la réponse adaptée.

Mais avant toute chose, qu’est-ce que la méditation ?

Le terme méditation (du latin meditatio) désigne une pratique mentale ou spirituelle. Elle consiste souvent en une attention portée sur un certain objet de pensée ou sur soi. Wikipedia

La méditation permet de se concentrer sur l’essentiel, de se recentrer sur soi pour ne plus être esclave de nos émotions, de notre mental et enfin s’harmoniser.

Les bienfaits de la méditation

Nous allons voir ensemble quels sont les bienfaits qu’apportent la méditation si vous en devenez adepte et nous verrons également quel type de méditation vous correspond le mieux ?

Inspirez, expirez… Que le voyage intérieur commence !

Quels sont les bienfaits de la méditation ? 

Pratiquer 10 minutes de méditation par jour permet d’avoir une meilleure santé, de développer ses fonctions cognitives tout en étant plus résistant au stress et à la dépression.

La pression artérielle est réduite, ainsi que notre fréquence cardiaque et respiratoire. On gagne en concentration, il devient plus simple d’exécuter plusieurs tâches à la fois.

Notre système immunitaire s’en trouve renforcé, diminution des maux de tête et des migraines, harmonisation du système endocrinien, relâchement du système nerveux central.

La méditation renforce également la confiance en soi, améliore notre créativité, notre intuition, augmente la tolérance, notre empathie et nous permet de développer nos capacité intellectuelles.

Pour quelle méditation opter ? 

Vous l’aurez compris, la méditation favorise l’ouverture au monde et aux autres.

Il existe plusieurs méditations auxquelles s’adonner en fonction de ses envies ou de ses convictions les plus profondes.

Yoga Lire la suite

Ed Sheeran, un prince charmant funky

Ed-Sheeran

On ne voit que lui et surtout, on n’entend que lui. Ed Sheeran est partout. Il, est sans conteste, l’artiste du moment dont les tubes, qu’ils soient pêchus ou slow down, enchantent nos oreilles depuis déjà quelques années. Le chanteur squatte les charts du monde entier et remplit les salles de concert en quelques heures mais mérite-t-il pour autant le titre de prince charmant de la semaine ? Il va être passé au crible en 4 points gagnants. Steady, ready, go !

1) Il a du talent :

ed-sheeran-

Un prince charmant se doit d’avoir un don et celui d’Ed Sheeran est de composer, d’écrire et d’interpréter des chansons à la rythmique entrainante, s’inspirant de d’autres styles comme le rap, le RnB ou la pop avec des paroles qui fédèrent et rassemblent. On se retrouve tous un peu dans les chansons d’Ed Sheeran.

Comment se fait-il qu’il ait autant de talent me direz-vous ? Eh bien, c’est inné. Ed Sheeran est anglais, il né et a grandi à Halifax. Il s’initie dès son plus jeune âge à la musique, d’abord au violoncelle puis à la guitare sans oublier les cours de chant. C’est à l’âge de 11 ans, après avoir assisté à un concert de Damian Rice qu’il comprend qu’il veut faire de la scène son métier. Ensuite tout s’enchaine, il sort un premier album à 13 ans, The Orange Room, et déménage à Londres pour lancer sa carrière, en abandonnant, au passage, ses études ! Un jeune homme intrépide qui a eu raison de prendre autant de risques.

Pourquoi c’est bien ? Ed Sheeran vous donnera envie de vous lancer également à la poursuite de vos rêves et accessoirement du bonheur, peu importe les obstacles, peu importe de partir de loin. Il vous dira toujours d’essayer et d’y croire. Oui toussa, toussa, épicétou ! Cela deviendra votre leitmotiv.

Lire la suite

Chanson douce

Aujourd’hui je vais vous parler du livre Chanson douce de Leïla Slimani, prix Goncourt 2016, livre qui aurait pu tout autant s’appeler Folie douce.

Chanson douce

Voici le pitch de la 4ème de couverture :

Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d’un cabinet d’avocats, le couple se met à la recherche d’une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l’affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu’au drame.

À travers la description précise du jeune couple et celle du personnage fascinant et mystérieux de la nounou, c’est notre époque qui se révèle, avec sa conception de l’amour et de l’éducation, des rapports de domination et d’argent, des préjugés de classe ou de culture. Lire la suite