Le Livre des Baltimore

Aujourd’hui je vais vous parler du Livre des Baltimore de Joël Dicker.

J’avais déjà lu de lui La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert et j’avais été happée par l’histoire et les nombreux rebondissements. Même si j’ai appris par la suite que ce livre avait apparemment une sérieuse ressemblance avec « La Tache » de Philip Roth mais ne l’ayant pas lu je ne peux pas me faire d’avis.

Revenons à nos moutons, Le Livre des Baltimore.

le-livre-des-baltimore

Voici le pitch de la 4ème de couverture :

Jusqu’au jour du Drame, il y avait deux familles Goldman. Les Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair. Les Goldman-de-Montclair, dont est issu Marcus Goldman, l’auteur de La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert, sont une famille de la classe moyenne, habitant une petite maison à Montclair, dans le New Jersey. Les Goldman-de-Baltimore sont une famille prospère à qui tout sourit, vivant dans une luxueuse maison d’une banlieue riche de Baltimore, à qui Marcus vouait une admiration sans borne.

Huit ans après le Drame, c’est l’histoire de sa famille que Marcus Goldman décide cette fois de raconter, lorsqu’en février 2012 il quitte l’hiver new-yorkais pour la chaleur tropicale de Boca Raton, en Floride, où il vient s’atteler à son prochain roman. Au gré des souvenirs de sa jeunesse, Marcus revient sur la vie et le destin des Goldman-de-Baltimore et la fascination qu’il éprouva jadis pour cette famille de l’Amérique huppée, entre les vacances à Miami, la maison de vacances dans les Hamptons et les frasques dans les écoles privées. Mais les années passent et le vernis des Baltimore s’effrite à mesure que le Drame se profile. Jusqu’au jour où tout bascule. Et cette question qui hante Marcus depuis?: qu’est-il vraiment arrivé aux Goldman-de-Baltimore?

Joël Dicker nous conte ici l’histoire familiale de Marcus Goldman avant qu’il devienne un auteur célèbre. On est immédiatement plongé dans les méandres de la vie des Goldman-de-Baltimore, l’oncle, la tante et les cousins de Marcus. A travers ses yeux d’enfant on découvre l’évolution de cette famille qu’il rêve être la sienne seulement il ne sait pas que sous l’apparence parfaite se cache les racines du Drame.

Ce Drame nous suit pendant toute la première partie du livre sans qu’on sache de quoi il est question. On sait juste que c’est ce qui a conduit à la chute des Goldman-de-Baltimore.

J’espérais pendant la lecture que ce Drame serait à la hauteur sinon le livre n’aurait servi à rien. Je peux dire sans spoiler que je ne m’attendais pas à ça et j’ai même trouvé que c’était un peu extrême mais bon l’histoire tenait toujours la route. La morale est que finalement on ne connaît jamais les gens.

Au final, j’ai bien aimé Le Livre des Baltimore qui est écrit presque comme une autobiographie. Les personnages sont si vivants qu’on les croirait réels et on a pas vraiment envie de les quitter.

On a aussi une jolie histoire d’amour en prime, de quoi passer un bon moment.

Et vous avez-vous lu Le Livre des Baltimore  et si oui, qu’en avez-vous pensé ?

 

Assibani

Le Livre des Baltimore, Joël Dicker, Editions de Fallois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s