Downton Abbey

Downton Abbey

Après six saisons on va devoir dire au revoir à la famille Crawley ! Je ne sais pas pour vous mais pour moi c’est un crève cœur. Eh oui, je m’étais habituée aux frasques, drames et réjouissances de cette famille aristocrate et de leurs domestiques.

Il faut dire que j’ai un faible pour les séries historiques alors je n’ai pas pu résister à celle-ci qui retrace l’évolution de la société anglaise en ce début du XXème siècle jusqu’au milieu des années vingt.

Jullian Fellowes, le créateur de la série, a voulu une série qui reflète les bouleversements sociaux et économiques de l’Angleterre à cette époque mais aussi l’ascension des femmes dans la société.

Bien sûr, il ne faut pas oublier l’amour dans tout ça, le couple phare de cette série était Mary, fille aînée du Comte Crawley, et Matthew lointain cousin et héritier du domaine. Une histoire d’amour contrariée comme on les aime mais où tout finit bien (en tout cas provisoirement).

Mary et Matthew

Bien qu’on est l’impression que la famille Crawley, aristocrate et riche était à l’abri des problèmes contrairement à leurs domestiques, il n’en est rien.

Les deux mondes que tout devrait séparer sont en fait très similaires. C’est d’abord la guerre qui met tout le monde à égalité face à la mort puis la place de la femme qui est aussi difficile qu’on soit riche ou pauvre.

Au début de la série, Mary ne peut hériter du domaine de son père parce qu’elle est une femme. Une injustice qui n’aura plus aucun sens au fur et à mesure de l’avancement de la série. Pour s’en sortir les femmes devront travailler dur et se faire une place par elles-mêmes.

Pour les domestiques, l’éducation sera une des clés de la réussite pour s’élever dans la société qui tend à devenir plus juste.

Domestiques

La série décrit bien ce monde qui vit ses dernières heures face à l’évolution des mœurs et des mentalités. Malgré quelques résistances tous savent que leur monde appartient désormais au passé.

Au-delà de tous ces aspects, il ne faut pas oublier des personnages charismatiques, attachants avec leurs failles et leurs faiblesses dont ma préférée est la comtesse douairière (mère du comte).  Sous ses airs de gentille grand-mère, se cache en réalité une femme à poigne aux réparties cinglantes qui font souvent mouche.

Comtesse douairière

Voilà toutes les raisons pour lesquelles cette série va me manquer !

En attendant, il reste le classique épisode de Noël qui marquera le final de la série. Une belle façon de conclure les fêtes de fin d’année.

Et vous qu’est-ce que vous aimez dans la série Downton Abbey ?

Assibani

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s