Comment lutter contre le coup de blues

coup de blues

Avoir le cafard, le spleen ou une déprime passagère, on connait toutes ça. Parfois, ça nous prend sans crier gare, on a envie de rien et surtout on se sent capable de rien, à l’exception de rester dans son lit à ne rien faire. Plus rien n’a d’intérêt alors à quoi bon ? A quoi bon se lever, se doucher, se maquiller, répondre au téléphone, lire ce billet écrit par une blogueuse, à quoi bon ? Ça y est, vous êtes bien déprimée là ? Attention, ce n’était pas le but, je voulais juste vous mettre dans l’ambiance pour que vous puissiez bien ressentir les choses, pour être préparée à contrer la prochaine fois que se manifestera un épisode de blues. Vous gagnerez le match : Vous 1 vs Blues 0. Comment y parvenir ? Voici le guide de survie en 5 points :

1) L’alcool :

alcool

Non, ce n’est pas une bonne idée de boire (surtout de boire seule car c’est le premier pas vers l’alcoolisme) mais beaucoup le font quand même. C’est bien connu, dans les films, dès qu’un mec ou une nana est déprimé, ses amis l’aident à passer le cap avec une bonne bouteille.
Attention : Si vous optez pour cette solution, n’oubliez pas d’alterner alcool et eau. N’oubliez pas également de prendre un citrate de bétaine avant de vous coucher.
Le lendemain, deux possibilités :
– Vous vous levez en pleine forme et le souvenir de votre cuite vous donnera le sourire toute la journée.
– Vous vous levez malade (car vous n’avez pas suivi mes conseils) et vous vous rendez compte que votre vie n’était pas si mal avant de l’être et que le plus important dans la vie, c’est la santé.

2) Cuisiner un gros gâteau :

gâteau au chocolat

Quand on est déprimée, on a souvent envie de manger n’importe quoi. Garder la ligne, à quoi ça sert ? Vous avez envie de vous faire grandement plaisir, c’est urgent et comme vous n’avez pas le courage de vous habiller et de sortir, vous préparez vous-même votre gâteau. De préférence, faites un gâteau au chocolat car le chocolat contient des substances telles que la phényléthylamine, appelée aussi « hormone du plaisir ». Il ne faut donc pas hésiter.
Attention : Ne préparez pas un gâteau trop compliqué ou que vous n’avez jamais fait auparavant, tenez-vous en aux valeurs sûres car si vous le ratez, non seulement vous n’aurez rien à manger mais vous penserez que vous êtes nulle alors que c’est justement l’effet contraire que l’on veut.

3) Aller faire du shopping :

shopping

C’est une bonne idée pour se changer les idées et en plus ça vous fera sortir de chez vous. Le shopping aide à se sentir mieux et radieuse en un rien de temps. Jupes, pantalons, manteaux, maquillage, chaussures, lingerie, boutiques de décoration… Vous avez l’embarras du choix.
Attention : Ce n’est pas parce qu’on shoppe pour se remonter le moral que l’on peut acheter tout et n’importe quoi. Il faut savoir rester raisonnable si on veut éviter un gros découvert à la banque qui vous fera encore plus déprimer.

4) Voir ses amies :

parler entre filles

C’est une des meilleures choses à faire car parler, rire, ça fait du bien et ça permet surtout de relativiser. On parle de nos expériences avec les autres et on se sent moins seule et enfin comprise. Il n’y a rien de mieux.
Attention : Parler de vous c’est bien mais monopoliser la conversation sans laisser les autres en placer une ce n’est pas bien car dans ce cas-là, autant se parler devant un miroir. En plus, vous pourriez vous retrouver à avoir vidé votre sac auprès d’amies qui après ça ne voudront plus trop vous voir. On y va avec modération (comme l’alcool, et oui).

5) Ecouter de la musique ou regarder un bon film :

bridget jones

Et ce qui est bien avec cette option, c’est que vous pouvez le faire directement de chez vous, sans avoir à poser le pied dehors.
Attention : à ne pas mettre un film triste ou à écouter des chansons tristes, comme « tout est fini entre nous » de Lara Fabian. Toutefois, on me chuchote à l’oreille que d’après des chercheurs, écouter de la musique triste, ferait du bien.
Voici donc la playlist que vous pouvez préparer dès maintenant sur deezer ou spotify, comme ça le jour J vous serez prête :

– Someone like you de Adèle
– Creep de Radiohead
– Tears in heaven de Eric Clapton
– Streets of Philadelphia de Bruce Springsteen
– All by myself de Céline Dion
– Un homme heureux de William Sheller
– Still loving you de Scorpions
– Ne me quitte pas de Jacques Brel
– Hymne à l’amour de Edith Piaf
– Avec le temps de Léo Ferré
– Hallelujah de Jeff Buckley
– U-Turn (Lili) de Aaron
– Mistral gagnant de Renaud
– Perfect Day de Lou Reed

Voilà, vous êtes parée pour affronter votre prochain coup de déprime qui je l’espère ne vous frappera pas, mais s’il tente de s’approcher, vous saurez désormais comment l’empêcher de s’installer.
Un petit conseil, lorsque vous êtes dans cet état, évitez d’aller sur les réseaux sociaux qui ont le don de vous laisser croire que la vie des autres est meilleure que la vôtre.
Un bon moyen de lutter contre la déprime est de reprendre confiance en soi, pour cela, répétez-vous tous les matins devant le miroir que vous êtes exceptionnelle, non ce n’est pas prétentieux puisque vous l’êtes, c’est juste un constat.
Vous êtes exceptionnelle, alors souriez 🙂

Et vous, quelle est votre astuce pour lutter contre la déprime ?

Adama.

 

3 réflexions sur “Comment lutter contre le coup de blues

  1. Pingback: Les bienfaits du chocolat | A trois on sourit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s