Croire en ses rêves

petit

On a tous au moins une fois entendu cette petite voix au fond de nous qui nous exhortait à croire en nos rêves mais aussi et surtout à les poursuivre.
Alors pourquoi la majorité d’entre nous ne l’écoutons-nous pas ?
Une seule raison à cela : la peur.
La peur d’échouer, la peur du changement, la peur du regard des autres, la peur de se confronter à la réalité.
On est d’accord, atteint un certain âge, il n’est jamais facile de dire à nos proches et à notre entourage qu’on veut devenir acteur, chanteur, écrivain, cuisinier, animateur télé ou éleveur de fauves !
Pourtant lorsque nous étions des enfants, nous n’avions pas peur d’exprimer nos rêves et surtout d’en changer au gré de nos envies et de nos expériences.
Qu’est-ce qui a changé entre temps ?


On a grandi et avec les années sont venues les responsabilités et la crainte de prendre des risques comme de grimper aux arbres ou de chausser une paire de skis sans bâtons.
Enfant, nous nous sentions libres, libres de nous tromper, libres d’échouer, libres de tomber mais surtout libres de réussir.
Adulte, c’est tout le contraire, nous avons peur de nous tromper, peur d’échouer, peur de tomber et aussi et surtout peur de réussir car qui dit réussite dit changement.
Finalement, nous sommes nos propres bâtons dans les roues : j’y arriverai pas, c’est pas fait pour moi, je ne suis pas assez intelligent ou doué, j’ai pas le temps de m’y consacrer…
Notre entourage aussi peut être un frein : beaucoup d’appelés mais peu d’élus, c’est pas avec ce métier que tu vas gagner ta vie, tu n’y arriveras pas…
Personne n’a dit que réaliser ses rêves ou poursuivre sa passion était facile mais pour savoir si on est capable de le faire il faut essayer.
Si on c’était dit la même chose bébé au moment de faire nos premiers pas ou si nos parents ne nous avaient pas encouragés, nous serions encore à avancer à quatre pattes à 30 ans.
On peut tomber et se relever, on peut échouer et réussir. Tout est question de volonté et de confiance en soi.
Nous n’avons qu’une vie alors autant la vivre en faisant ce qui nous fait vibrer, ce qui nous fait rêver et ce qui nous rend heureux.

Sachez aussi qu’il n’est jamais trop tard pour changer de vie et que cela ne tient qu’à nous ! Alors vous êtes prêts ?

Assibani.

3 réflexions sur “Croire en ses rêves

  1. Certe sans doute c’est vrai tout et dit seulement il faut avoir une confiance absolue en soi pour mieux avancer c’est comme le premier pas de ta vie, il a toujours une main pour te rattraper comme ta maman ou ton papa et quand tu là tu veux plus tomber, tu regarde le monde avec fascination éblouie par la lumière tu avance pas à pas tu trébuche tu te relève tu fonce sans regardez autour et quand tu t’aperçois que la lumière était trop forte tu t’assures de ne pas être aveugle de la vie.

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Les Prêtresses | A trois on sourit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s