Réminiscence

typewriter-801921_1920

Chose promise, chose due : focus sur mon premier roman Réminiscence !
Comme je vous le disais dans ma présentation, il s’agit d’un roman fantastique dont le 1er tome s’intitule Le réveil.
Pour vous faire une idée, voici un petit résumé de l’histoire :

Sophia, 21 ans, est étudiante en médecine à Londres.

Le jour de son anniversaire, sa mère adoptive Édith est contrainte de lui révéler sa vraie nature car une menace liée à son passé est de retour.
Une véritable course contre la montre s’engage alors pour Sophia qui va devoir rassembler les pièces du puzzle de son passé. Heureusement, elle pourra compter sur l’aide d’Édith et de sa colocataire Emma pour découvrir la vérité.
Entre ses cours et ses sentiments naissants pour Peter son chargé de TD, arrivera-t-elle à mettre un terme à cette menace à temps ?

Vous l’avez compris, ce roman s’adresse à un public de jeunes adultes, c’est pourquoi, pour sa possible édition, je me suis tournée en premier lieu vers les éditeurs jeunesse et fantastique :
– Gallimard Jeunesse,
– Bragelonne,
– l’Atalante,
– Casterman,
– Pocket Jeunesse,
– Hachette et
– Milan.

J’ai visé haut, je sais mais faut bien commencer quelque part !

D’ailleurs, commençons par le premier : Gallimard Jeunesse.
Il y a un peu plus d’un mois, pleine d’espoir et des paillettes plein les yeux, j’ai envoyé le 1er tome à Gallimard Jeunesse qui accepte les soumissions par mail (très pratique quand on connait le prix d’un manuscrit relié et imprimé).
Entre temps, j’avais entendu parler de leur concours premier roman 2015. J’ai donc décidé, quelques jours avant la fermeture des candidatures  le 30 septembre, d’envoyer à nouveau mon roman. Comme on dit qui ne tente rien n’a rien ! Plutôt deux fois qu’une ! Enfin, vous avez saisi !
Seulement voilà, début octobre : patatras ! Une réponse négative circonstanciée m’attend sur ma boîte mail et avec elle, tous mes espoirs s’envolent !
Quoi qu’on dise une réponse négative est toujours difficile pour le moral même si je m’y étais préparée.

Conclusion : je ne serai pas éditée chez Gallimard Jeunesse mais il reste encore six éditeurs pour lesquels je n’ai pas encore de réponse positive ou négative.

Suite au prochain épisode…

En attendant, je me motive, j’y crois et je n’oublie pas : à trois on sourit !

Assibani

2 réflexions sur “Réminiscence

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s